Rechercher
  • Lorène

« Psychose » : lecture psychotique


Bonjour les chatons, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, j’ai décidé de m’attaquer à un classique de la littérature américaine : Psychose de Robert Bloch écrit en 1959.



Le livre fut la source d’inspiration de Hitchcock pour la réalisation de son célèbre film. Par la suite, de nombreuses adaptations ont été réalisées, notamment la récente série Bates Motel qui se veut un préquel à l’histoire originelle (mais qui, on se l’avoue, part un peu dans tous les sens et dénature profondément l’histoire).


Dans les années 50, un fait divers sordide secoue les États-Unis, une sombre histoire d’un collectionneur de chair humaine dans une « maison de l’horreur ». Robert Bloch n’habitait pas très loin de l’endroit où les meurtres ont été commis. De là, il y a vu une inspiration toute trouvée pour son prochain livre : Psychose.


Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas l’histoire, Norman Bates et sa mère gèrent un motel miteux sur une ancienne grand’ route. Norman s’occupe de sa mère malade qui ne sort pratiquement jamais de leur grande maison située derrière le motel. Un jour, Mary Crane, une jeune femme ayant volé 40 000 dollars à ses patrons pour aider son fiancé, s’arrête au motel des Bates pour y passer la nuit avant de retrouver, par surprise, son bien-aimé le lendemain. Personne ne sait qu’elle s’est enfuie, personne ne sait où elle est, personne ne sait ce qu’elle a dans la tête… Mary est alors assassinée dans la salle de bains de la première chambre du motel. Ce qui a donné la célébrissime scène de la douche du film éponyme de Hitchcock ainsi que sa bande-son iconique.


S’en suit alors une enquête d’un détective privé engagé par les patrons de Mary, suivi de près par son fiancé Sam et sa sœur Lila. Ce qu’ils vont découvrir dépasse l’entendement humain…


Je connaissais déjà l’histoire, comme un bon nombre d’entre vous, ainsi, l’effet de surprise n’a pas agi sur moi. Pourtant, le roman s’avère être un excellent thriller, bien ficelé et qui offre un certain suspens. Il peut être intéressant pour vous le lire si vous ne connaissez pas l’histoire de Norman et Norma Bates, ce qui est sûr, c’est que le dénouement d’une telle histoire marque les esprits. Si vous connaissez déjà l’histoire, lire le roman d’origine peut également être intéressant pour comprendre l’inspiration première de Hitchcock qui avait prévu de réaliser « un petit film » sans prétention, qui deviendra un chef-d’œuvre.


A très bientôt, et d’ici-là… Prenez garde lorsque vous prendrez votre douche…

Lorène

27 vues0 commentaire