Rechercher
  • Solène

"Les gens heureux lisent et boivent du café" & "La vie est facile, ne t'inquiète pas"

Bonsoir les chatons !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir deux livres pour le prix d’un !

Les gens heureux lisent et boivent du café et sa suite La vie est facile, ne t’inquiète pas, d’Agnès Martin-Lugand.

Dans le premier livre, on accompagne Diane, qui a perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture, et qui tente d’étouffer son chagrin en fumant cigarette sur cigarette. Celle-ci tient un café littéraire à Paris avec son meilleur ami Félix, mais bientôt l’envie de fuir sa famille, de fuir les autres, de fuir son chagrin se fait plus forte, et elle décide de partir seule en Irlande pour essayer de se reconstruire.



Malheureusement, je n’ai pas été particulièrement sensible à la peine et au chagrin de Diane… (pourtant je suis quelqu'un de très empathique !) J’ai plutôt trouvé son personnage énervant et cela m’a empêchée de m’identifier à elle ou de partager sa douleur.

De plus, certains éléments ne m’ont paru pas crédibles du tout ; sans vous en dévoiler trop, disons que j’aurais préféré que les relations entre les personnages soient un peu plus construites, plus étoffées et plus complexes. Certaines choses arrivent comme un cheveu sur la soupe sans signes avant-coureurs et c’est un peu dommage.

Je suis donc ressortie quelque peu sceptique de cette lecture. La fin m’a un peu frustrée, alors pour ne pas rester sur ma faim, j’ai eu envie de lire la suite des aventures de Diane, pour voir où tout cela la mènerait !



Après mon léger scepticisme suite au premier livre, j’ai donc lu sa suite : La vie est facile, ne t’inquiète pas.


Dans celui-ci, on retrouve Diane qui est rentrée à Paris suite à son séjour en Irlande et qui s'investit corps et âme dans son café littéraire avec son amie Félix. Elle rencontre Olivier, et tout semble aller pour le mieux. Mais souvent, le chemin qui nous semble le plus facile à emprunter n'est pas forcément le meilleur, et toutes les certitudes de Diane, pour lesquelles elle s'est tant battue, vont voler en éclat…

Eh bien j’ai été agréablement surprise ! Alors que dans le premier livre j’avais déploré une Diane pas convaincante pour un sou dans son deuil et des relations sociales entre personnages simplifiées au possible, j’ai retrouvé ici une Diane plus travaillée, plus mature et plus nuancée. Les relations entre les protagonistes sont également plus complexes, moins manichéennes, et l’histoire de fond est plus prenante et plus profonde. D’ailleurs cette fois-ci j’ai réussi à m’identifier à Diane (chose qui m’avait été impossible dans Les gens…), et je me suis complètement retrouvée en elle à travers la situation à laquelle elle fait face et dans les choix et les dilemmes qui s’imposent à elle.

S’agissant du troisième roman de l’autrice, il n’est pas étonnant que son style et son écriture se soit perfectionnés depuis son tout premier ouvrage (Les gens…) !

Même s’il n’a pas été très difficile de deviner comment tout ceci allait se terminer, j’ai pris un réel plaisir à retrouver Diane dans ce second opus et à continuer de faire un bout de chemin avec elle. En refermant le livre, j’étais satisfaite et contente de pouvoir la laisser partir en paix. La boucle était bouclée.



 

Pour finir sur une petite parenthèse, j’ai lu beaucoup de critiques et de discussions sur des forums où les gens se demandaient s’il fallait vraiment lire Les gens heureux lisent et boivent du café avant La vie est facile, ne t’inquiète pas.

En ce qui me concerne, je trouve plus judicieux de commencer par le commencement, à savoir avec le premier livre Les gens heureux lisent et boivent du café. Cela permet de se rendre vraiment compte du chemin parcouru par Diane (professionnellement, personnellement, psychologiquement) et d’avoir une histoire plus consistante et plus logique.


Il s’agit pour l’instant des deux seuls romans que j’ai lu d’Agnès Martin-Lugand, mais j’ai hâte d’en découvrir d’autres !


Et vous, quels sont vos romans préférés de cette autrice ? Dites-nous tout en commentaire !


Solène

23 vues0 commentaire