Rechercher
  • Lorène

« La boîte de Pandore » : s’ouvrir aux vies antérieures


Bonjour à toutes et à tous. J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, nous allons partir dans le monde imaginaire de Bernard Werber. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas cet auteur, sachez que les thèmes abordés dans ses livres sont très intrigants et surtout récurrents ce qui permet de faire durer le plaisir dans chacun de ses écrits. Il s’agit d’un auteur qui élabore souvent des trilogies montrant l’évolution des protagonistes et offrant une toute nouvelle vision du monde. La boîte de Pandore, publié en 2018, ne fait pas partie d’une trilogie, c’est un livre qui se dévore seul mais dont certains thèmes reviennent dans d’autres de ses œuvres (notamment la trilogie Troisième humanité).


J’ai lu ce livre cet été 2020 durant mon voyage en Corse et dans le sud de la France (dont Arles), autant dire que j’ai bien mis deux semaines pour le lire du fait de notre programme de voyage bien (trop) chargé ! Cela m’a permis de savourer ce livre car, je me connais, je l’aurais terminé en deux jours à peine tellement il est passionnant. L’uniWerber est prenant et nous transporte dans sa propre galaxie avec tout de même des attaches dans le monde réel, ce qui donne beaucoup à réfléchir sur la conception que l’on peut avoir de notre monde.


La boîte de Pandore raconte l’histoire de René, un professeur d’histoire-géographie, voulant faire plaisir à son amie Elodie, également professeure, assiste au spectacle d’Opale, une magicienne hypnotiseuse. Choisi pour le numéro final, René tente alors l’expérience de l’hypnose régressive. Il s’agit, sous hypnose, de tenter d’accéder à son inconscient pour y ouvrir la porte d’une de nos vies antérieures… René arrive à accéder à l’une d’elles. De là, en découle alors une série d’évènements amenant René et Opale à se revoir et à de nouveau tenter l’expérience. Il fera notamment la connaissance de Geb, premier occupant du couloir des vies antérieures de René. Entre faits historiques avérés et mythes, les évènements s’enchainent et se déchainent. René et Opale seront amenés à voyager en Égypte et au-delà pour tenter de révéler la vérité sur nos origines au monde entier.

Avec La boîte de Pandore, Werber signe un livre prenant et enthousiasmant. Cependant, c’est un livre très bien pour les vacances ou pour se détendre. Le style littéraire est quelque peu simpliste, mais tout de même agréable à lire. Ce n’est pas de la grande littérature mais rien n’empêche de passer un excellent moment. De même, le dénouement m’a laissée un peu sur ma faim. Disons que je m’attendais à quelque chose de plus extraordinaire, pourquoi pas une fin qui appellerait une suite, du moins dans notre imaginaire. Le point final brutal de La boîte de Pandore laisse un arrière-goût d’inachevé, non pas dans l’écriture mais dans la mission qui incombait aux protagonistes.


En conclusion, la lecture de ce livre donne envie de tenter l’expérience de l’hypnose régressive, d’autant plus que de véritables « séances » existent sur YouTube. A titre personnel, je ne veux pas perdre le contrôle de ma conscience. Ce qui m’effraierait surtout ce serait de voir qu’une de mes vies antérieures était meilleure que celle-ci, et de ne plus avoir envie de revenir dans la réalité…


Prenez soin de vous, et bonne lecture !

Lorène

24 vues0 commentaire